Skip to main content

Depuis le week-end dernier, la chaleur est de retour dans le Nord de la France pour le plus grand bonheur des habitants mais encore un effet du réchauffement climatique. Explications.

A Lille et ses alentours, on passe du tout au tout. Quelques semaines auparavant, les pulls et manteaux étaient de sortie. Mais depuis ce week-end, les fortes températures se font ressentir. En effet, une importante vague de chaleur est présente dans la région des Hauts-de-France et ce pour toute la semaine ! Même si nous sommes au mois de mai, il faut dire que les habitants ne sont pas habitués à des températures aussi élevées si tôt dans l’année. Aujourd’hui, le thermomètre est monté jusqu’à 25 degrés Celsius avec un ressenti de 27 degrés. Ce n’est que le début car Météo France annonce des températures pouvant monter jusqu’à 29 degrés pour la semaine prochaine. Que l’on soit d’accord, il est normal d’atteindre la barre des 20 degrés à cette période de l’année. Cependant, on note tout de même un écart de 7 degrés par rapport aux normes de saison.

Un épisode sécheresse à venir ?

Pour en savoir plus sur les conséquences que cela pourrait engendrer pour l’environnement dans la région Hauts-de-France, Marion (24 ans) responsable du service climatologie pour Virage Energie nous a éclairci sur la situation : « Il est évident que les épisodes de fortes chaleurs comme celui que nous vivons, va avoir des répercussions sur notre environnement. Il est fort probable que le climat s’inverse à partir de cet été. Souvent lorsqu’il fait très chaud au mois d’avril-mai, la période estivale est pluvieuse ». On espère que ce ne sera pas le cas cette fois-ci, à moins que la météo n’en décide autrement…

Pour expliquer la cause de cette hausse des températures, la masse de l’air s’est réchauffée à cause des installations sur le pays des hautes pressions basées sur l’Atlantique. Patrick Galois, prévisionniste pour Météo France assure que lorsque l’on arrive à la fin du printemps, « c’est un phénomène assez classique d’avoir ces premières poussées estivales. On observe une poussée de l’anticyclone des Açores, qui va se positionner sur une grande partie du continent européen, associée à des remontées d’air chaud. Ces conditions anticycloniques en altitude se traduisent par du temps sec et chaud ».

One Comment

Leave a Reply